Lettres d'amour et d'espoir d'un paysan aragonais à sa famille
dans la tourmente de la guerre et de l'exil - (1939-1940)

Guernica de Picasso - image tirée de Wikipédia

Chronologie


Préparatifs de guerre

Des rumeurs de guerre agitent toutes les nations d'Europe. Hitler arrivé au pouvoir, et dont les alliés sont Mussolini et Franco, ne cache pas sa volonté expansionniste et a réarmé l'Allemagne en conséquence. Telle est la situation début 1939 quand dans un court espace de temps, 450 à 500.000 républicains espagnols, militaires et civils, toutes classes sociales confondues, catalogués comme "rouges" arrivent en France. Débordées et méfiantes, les autorités françaises les enferment dans des camps de concentration improvisés, surveillés par des forces militaires dont on a besoin dans d'autres lieux stratégiques du pays. La France croit que grâce à un arrangement politique avec Franco, les réfugiés espagnols ne tarderont pas a retourner dans leurs pays. L'histoire sera différente et combien...

Ignorant tout des faits, qui inexorablement, préparent une nouvelle tragédie mondiale, Marcelino et les siens fuient, comme beaucoup d'autres, une guerre pour tomber dans une autre, ou ils ont peu de chances de sortir indemnes. La chronologie qui suit, veut seulement montrer les événements majeurs de cette période et comment le sort des exilés espagnols victimes et prisonniers de deux guerres, se transforma inexorablement en un long chemin de peine et de souffrance.

Événements


2 janvier 1939

Le journal américain Time, élit a Adolf Hitler « homme de l'année 1938.»

15 janvier 1939

En France, Léon Blum, dès 1936 soutien les républicains, mais avait du se résoudre à signer sous la pression de la droite et de l'Angleterre un pacte de non-intervention. Ce n'est qu'en 1939 que la La France autorise à nouveau le transit d'armes vers la république espagnole.

21 janvier 1939

La France ouvre à Rieucros (Ariège) son premier camp d'internement pour étrangers indésirables et désignés comme tels par la loi du 12 novembre 1938. Y sont enfermés essentiellement des allemands juifs ou non fuyant le régime nazi et considéré comme des espions potentiels. Mais aussi des républicains espagnols et des membres des brigades internationales. Au début de novembre 1939, tous ces hommes furent transférés au camp du Vernet en Ariège. Dès lors le camp du Rieucros ne fut plus réservé qu'aux femmes.

26 janvier 1939

Chute de Barcelone. La Catalogne tombe aux mains des troupes nationalistes. De janvier à mars, 450 à 500.000 réfugiés espagnols traversent la frontière française sont internés dans des camps de concentration (Argèles, Bram, Gurs…). 170 000 choisiront de rentrer chez eux, beaucoup seront emprisonnés ou fusillés.

5 au 10 février 1939

Achèvement de l'occupation de la Catalogne par les franquistes.

25 février 1939

Le Gouvernement français et le Gouvernement nationaliste Espagnol signent secrètement les accords Bérard-Jordana à Burgos, siège du gouvernement nationaliste, le 25 février 1939, concernent, officiellement, une déclaration de bon voisinage. Diplomatiquement, cet accord est signé afin d'obtenir la neutralité espagnole, en échange de la reconnaissance et de la légitimité de Franco sur l'Espagne.

27 février 1939

La France et le Royaume-Uni reconnaissent Franco, signant ainsi l'arrêt de mort de la République espagnole.

28 février 1939

Apprenant cela le président espagnol républicain Manuel Azaña exilé lui aussi en France démissionne.

2 mars 1939

Philippe Pétain est nommé ambassadeur de France à Burgos pour superviser, entre autres, le rapatriement des réserves d’or de la Banque d’Espagne et des toiles du musée du Prado qui étaient en France. Franco et Pétain qui ont tous deux combattus au Maroc se connaissent et s'apprécient.

5-10 mars 1939

Putsch à Madrid intra-républicain du colonel Segismundo Casado qui souhaitait négocier avec Franco la reddition de l'armée dans des "conditions honorables".

6 mars 1939

Fuite des principaux dirigeants républicains espagnols, vers la France, l'Angleterre, L'URSS et le Mexique.

13 mars 1939

Marcelino écrit sa première lettre depuis Argelès-sur-Mer.

15 mars 1939

L'Allemagne occupe la Tchécoslovaquie.

26-29 mars 1939

Avance finale des troupes franquistes : reddition des armées républicaines, chute de Madrid.

1er avril 1939

Franco fait diffuser depuis Burgos "l'último parte", communiqué de victoire déclarant que les armées nationalistes ont atteint tous leurs objectifs militaires et que la guerre est terminée. C'est le début de la dictature de Franco, qui durera jusqu'en 1975 et sera féroce.

4 avril 1939

Les USA reconnaisse le gouvernement de Franco, ils seront suivis par beaucoup d'autres, le pape Pie XII félicite le "généralissime" pour sa victoire en Espagne. Seul le Mexique, qui accueillera les espagnols républicains ne reconnaîtra jamais le gouvernement franquiste.

1er mai 1939

Marcelino écrit sa première lettre de la Condamine Chatelard dans les Alpes ou il a été transféré avec son gendre Juan dans la 11ème Compagnie de Travailleurs Étrangers pour travailler à la réfection d'une route stratégique de montagne vers le tunnel du Parpaillon.

13 mai 1939

Juan s'échappe de la 11ème compagnie avec un autre compagnon. Il va marcher 5 jours durant en direction de Lyon ou il a de la famille puis espère retrouver sa femme Maria dans le Gers, plus tard. Il sera arrêté par les gendarmes le 17 et mis en prison pendant une vingtaine de jours avant d'être réintégré dans la 11ème compagnie. Juan écrira: "C'est durant les vingts jours passés en prison ou j'ai le mieux mangé et était le mieux traité depuis que je suis en France."

22 août 1939

Signature du pacte Molotov-Ribbentrop de non agression entre la Russie et l'Allemagne.

23 août 1939

Les communistes français approuvent ce pacte et se retrouvent isolés. Cela devient encore plus compliqués pour les réfugiés espagnols qui sont tous considérés comme des communistes, ce qui est loin d'être le cas.

1er septembre 1939

l'Allemagne envahit la Pologne. Mobilisation générale en France en Angleterre.

3 septembre 1939

Angleterre et la France, comme l'Australie et la Nouvelle Zélande, déclarent la guerre à l'Allemagne. C'est le début de la "Drôle de guerre" ou les belligérants ne combattent pas.

28 octobre 1939

Les juifs d'Allemagne se voient obligés à porter visiblement une étoile jaune.

4 novembre 1939

Le congrès américain vote la loi “Cash and Carry “ qui autorise la vente de matériel de guerre aux belligérants, ainsi qu'une loi spécifiant leur neutralité dans le futur conflit.

30 novembre 1939

Invasion de la Finlande par l'URSS.

8 janvier 1940

Marcelino écrit de Gorzes en Moselle ou la 11ème Compagnie a été transféré.

15 janvier 1940

Création en France des cartes d'alimentation. Rationnement au Royaume-Uni, notamment sur le beurre, le sucre et la viande.

18 janvier 1940

Le Danemark, la Norvège et la Suède affirment leur neutralité dans le conflit.

5 février 1940

Le Conseil suprême interallié, qui réunit ministres français et britanniques, adopte un plan de débarquement en Norvège dans le but de soutenir les forces finlandaises.

12 février 1940

l'Union soviétique et l'Allemagne signent un accord commercial pour contrer le blocus maritime franco-britannique.

23 février 1940

Les Alliés mettent en place le blocus de l’Atlantique Nord pour empêcher le convoyage par les Allemands de minerais scandinaves.

24 février 1940

Mise au point du plan jaune (Fall Gelb) d’offensive sur le front de l’Ouest.

12 mars 1940

Traité de paix entre la Finlande et l’Union soviétique.

20 de mars de 1940

44 députés communistes sont jugés a Paris à huis clos pour tentative de reconstitution du parti malgré l'interdiction. Tous seront condamnés de 2 à 5 ans de prison.

27 mars 1940

Himmler décide de la construction du camp d'Auschwitz.

27 mars 1940

Campagne de Norvège.

9 avril 1940

Opération Weserübung: le Danemark et la Norvège sont envahis par l’Allemagne : reddition du Danemark.

10 - 13 avril 1940

Bataille de Narvik.

14 avril 1940

Débarquement franco-britannique dans plusieurs ports norvégiens, notamment Narvik.

Fin avril - début mai 1940

Juan et Marcelino obtiennent une permission pour aller voir leur famille à Mézin. Le premier est Juan, puis à son retour c'est au tour de Marcelino. La famille Sanz au complet en profitera pour se faire toute photographiée. Ce sera l'unique photo de famille.

2 mai 1940

Le roi Haakon VII de Norvège part en exil au Royaume-Uni.

5 mai 1940

Un gouvernement norvégien en exil est formé à Londres.

10 mai 1940

Début du "Westfeldzug". Percée de Sedan. Offensive allemande à l'Ouest contre les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg et la France. Des troupes françaises et britanniques pénètrent en Belgique. LeRoyaume-Uni : malgré la responsabilité de Churchill dans l'échec de la campagne de Norvège, Chamberlain est sommé de démissionner jusque dans son propre parti. Churchill le remplace à la tête d’un gouvernement d’Union nationale. Invasion réussie de l'Islande par le Royaume-Uni (opération Fork).

13 mai 1940

Winston Churchill, présentant son gouvernement devant la Chambre des communes, déclare n’avoir à offrir que "des efforts, du sang, de la sueur et des larmes". La reine Wilhelmine des Pays-Bas et le gouvernement des Pays-Bas arrivent à Londres.

Percée de Sedan par les allemands.

15 mai 1940

Les Pays-Bas, envahis par les Allemands, capitulent.

24 mai 1940

opération Alphabet évacuation des troupes alliées (Britanniques, Français, Polonais) du port de Narvik (nord de la Norvège) sanctionnant le succès de l'Allemagne nazie pendant l'opération Weserübung du 6 avril et la fin de la campagne britannique en Norvège. L'évacuation fut terminée le 8 juin 1940.

1 juin 1940

Dernière lettre de Marcelino à sa famille envoyée de Novéant-sur-Moselle.

5 juin 1940

Changement ministériel en France : le général Charles de Gaulle est nommé secrétaire d'état a la défense nationale et la guerre.

6 juin 1940

Les forces allemandes percent la défense nord, Française.

8 juin 1940

Déroute générale de l'armée française. Intensification de l'exode des civils du nord vers le sud du pays. En cinq jours Paris se vide de ses habitants. Marcelino tombe dans les mains des allemands sûrement à cette époque.

9-10 juin 1940

Marcelino est fait prisonnier des allemands sûrement à cette époque. Juan parvient à s'enfuir et se retrouve avec ce qui reste de la compagnie à Bédarrieux dans l'Hérault. Il y restera quelques mois jusqu'à la dissolution des troupes et pourra retrouver enfin sa femme à Mézin.

10 juin 1940

Le gouvernement français se retire à Bordeaux. l'Italie déclara la guerre a la France et a l'Angleterre.

14 juin 1940

Les troupes allemandes entrent dans Paris. Il y eu seulement de la résistance en banlieue.

16 juin 1940

Le maréchal Philippe Pétain est élu président du conseil après la démission de Paul Reynaud. Le 17 il ordonne, a la radio de « cesser le combat ».

18 juin 1940

Depuis Londres, ou il est parti et ou il crée le Comité de Libération, le Général de Gaulle lance à la radio son historique appel à ne pas cesser le combat et à résister.

22 juin 1940

Signature de l'armistice franco-allemand.

28 juin 1940

Le général de Gaulle est reconnu par les britanniques comme chef de la France libre. Néanmoins Winston Churchill continuera, jusqu'en mai 1941 à avoir des contacts avec le gouvernement du maréchal Pétain installé à Vichy.

août 1940

Premier bombardement sur Londres, suivi d'un bombardement des anglais sur Berlin.

20 Août 1940

Le premier convoi de déportation quitte la France. A son bord, 927 personnes : hommes, femmes et enfants. Ce train amènera ces réfugiés Espagnols au camp de Mauthausen où les SS feront descendre tous ceux qui ont 13 ans et plus, soit 470 personnes. Ils ne porteront pas le triangle rouge des politiques, mais le bleu des apatrides parce que l'Espagne franquiste fait savoir qu'elle considère que ces "rouges", ne sont plus considérés par elle comme des ressortissants Espagnols. Le train repartira ensuite, gardant à son bord les femmes et les enfants les plus jeunes, qui seront remis au gouvernement franquiste. Personne n'en aura jamais aucune nouvelle. En 1945, on comptera seulement 73 survivants de ce convoi.

30 octobre 1940

Pétain annonce la collaboration de la France avec l'Allemagne.

18 décembre 1940

Hitler prépare les plans de l'opération Barberousse contra la Russie.

27 avril 1941

Athènes est occupé par les troupes allemandes.

22 juin 1941

Opération Barberousse : occupation de la Russie par l'Allemagne.

19 juillet 1941

Mort de Marcelino dans le camp de Gusen, près de Mauthausen.

29 août 1941

Pétain s'arrête à Mézin lors d'une visite de propagande dans les sud de la France et serrera les mains des enfants de l'école communale. Il ne le sait pas mais ,avec les petits français, il y a quelques enfants de "rouges" espagnols, hébergés et protégés par la population locale, dont les enfants de Marcelino.

15 septembre 1941

Début de la bataille de Leningrad.

21 octobre 1941

Sa famille reçoit l'avis de décès de Marcelino par la Croix Rouge.

23 novembre 1941

A Auschwitz, première utilisation des chambres à gaz pour tuer des juifs déportés. Antérieurement elles avaient fonctionnées pour tuer des opposants allemands.

7 décembre 1941

Attaque aérienne japonaise sur Pearl Harbor. Les États-Unis entrent en guerre.

6 juin 1944

Débarquement allié en Normandie.

5 mai 1945

Les troupes américaines arrivent au camp de Mauthausen déjà libéré par ses propres prisonniers peu de jours auparavant.

8 mai 1945

Fin de la seconde guerre mondiale.

Abonnement aux flux RSS