Lettres d'amour et d'espoir d'un paysan aragonais à sa famille
dans la tourmente de la guerre et de l'exil - (1939-1940)

Lettre de Marcelino - collection personnelle

Lettres


Navigation

Les lettres ont été classées par ordre chronologique. Il m'a semblé intéressant de rajouter pour chaque lettre, une copie d'un journal de l'époque à la même date: Le Temps ("ancêtre" du Monde et trouvé sur le site de la Bnf Gallica), qui montre une vision du monde froide et brutale, et au final peu d'articles sur la situation en Espagne qui est vite oubliée dès que Franco accède au pouvoir et qui laisse présager le pire à venir, à mille lieues et à comparer, aux lettres de Marcelino et de ses compagnons, faites d'espoir et de plans naïfs qui malheureusement ne se réaliseront pas.

Cliquez sur les icônes PDF, le format de lecture des lettres, pour les ouvrir. Si votre machine ne possède pas de lecteur PDF je recommande le programme libre et gratuit: Sumatra.

Argelès-sur-Mer (Roussillon)- Du 13 mars au 20 avril 1939 - Lettres 1 à 6

C'est le début de la correspondance de Marcelino avec sa famille, depuis le camps de concentration d'Argelès-sur-Mer ou il est interné avec Juan, son gendre, qui le trouve par hasard.

Lien vers les lettres   Lien vers Le Temps Mars/Avril 1939

La Condamine Chatelard (Alpes de Haute-Provence) - Du 1er mai à décembre 1939 - Lettres 7 à 52

Sous l'impulsion de Juan et sous la promesse (fallacieuse) qu'il allait bientôt être rapproché de sa famille, et aussi par reconnaissance envers le pays qui l'a "recueilli", Marcelino s'engage, avec son gendre, dans la 11ème Compagnie de Travailleurs Étrangers (CTE) qui part dans les Alpes pour la réfection d'une route stratégique.

Lettres 7 à 13 et 38 à 52 seulement - Les autres lettres sont en cours de traduction (Ndt. May 2016)

Lien vers les lettres   Lien vers les lettres   Lien vers Le Temps Mai/Décembre 1939

Gorze puis Novéant (Moselle) - Du 8 janvier au 27 Mai 1940 - Lettres 53 à 71

Alors que la guerre est imminente, la 11ème Compagnie est transférée dans l'est, en Moselle, prés de la frontière franco-allemande, pour y dégager les routes encombrées par les effets abandonnés par les civils, fuyant ce qui va être trés bientôt, une zone de guerre.

Lien vers les lettres   Lien vers Le Temps Janvier/Mai 1940

Novéant (Moselle) - 1er Juin 1940 - Lettre 71

La dernière lettre entre espoir et désabusement, et un épilogue en guise de conclusion.

Lien vers les lettres   Lien vers Le Temps Juin 1940

Abonnement aux flux RSS